format videos audios

Quels sont les principaux formats vidéos et audios ?

Les formats de vidéos et audios sont divers et variés pour tous les contenus en téléchargement sur internet. De ce fait, il est recommandé de prêter attention à ces différents formats car tous n’offrent pas la même qualité. Pour plus de compréhension, dans cet article nous avons sélectionné les formats courants et leurs terminologies.

Formats courants et terminologies pour les fichiers vidéos et audios

Pour un peu plus de compréhension dans les différents formats vidéos et audios disponibles via internet, voici les principaux :

DvDRip

DvDRip est l’encodage de la version finale  d’un DvD vendu en commerce, il ne faut pas confondre avec le format DVD-R.
Le DvDRip est en fait la copie d’un DVD original, il s’agit de la copie d’une version sortie en PRE. Le DvDRip se rapproche d’un DvD, une copie est en format AVI ou MKV avec encodage x264 Xvid, toutefois, la résolution d’un DvD est de  720 x 576 pixels au maximum, alors que celle d’un DvDRip est de 640 x 352 pixels.

HDRip

Le format HDRip est une copie qui provient d’une source établie en haute définition.
Souvent le fichier d’entrée soit la vidéo d’origine est de résolution assez importante (1920 x 1080 pixels ou 1280 x 720 pixels), le fichier de sortie, quant à lui, ne sera pas forcément en haute définition mais plutôt de résolution standard proche de 720 x 396 pixels. Les formats liés au HDRip sont : BDRip et WebRip.

BDRip

Le Blu-ray prend de plus en plus la place du DVD. De ce fait, le format DvDRip vise à disparaître au profit du BDRip. Le BDRip est un encodage à partir d’un Blu-ray.
Une copie reste souvent en. AVI ou. MKV,  soit comme pour le DvDRip, mais pour le BDRIp  la qualité est supérieure. Le Blu-ray dispose d’une grande résolution mais celle du BDRip sera équivalente à celle d’un DvDRip, la taille d’un petit fichier reste à 700 Mo et celle d’un grand fichier à 1400 Mo.

WebRip

Le Web-DL est une copie sans encodage, il ne faut donc pas confondre le WebRip avec le Web-DL mais cela n’est pas toujours évident car certains encodeurs ne font pas de différence entre les deux.
Le WebRip se qualifie à partir d’une source web, il est donc un encodage ou capture d’écran.
Le format le plus courant est en VOD, cependant, les vidéos peuvent être capturées aussi à partir d’autres sources.

TVRip

Ce format représente l’enregistrement d’un fichier vidéo à partir d’un téléviseur, cela est possible à partir d’un câble et satellite (SATRip) en utilisant des PRE-AIR depuis des chaînes satellites ayant diffusé quelques jours auparavant un programme.

Blu-ray

Le Blu-ray est donc le format qui succède au DVD. Il est capable de stocker des contenus de haute qualité. On ne distingue pas de différence sur le plan visuel entre le Blu-ray et le DvD mais par contre, sur l’utilisation il y a bien une différence. Le DvD utilise un rayon laser infrarouge pour sa lecture alors qu’un fichier en Blu-ray utilise un rayon laser violet.
En conclusion, on note que le Blu-ray propose un son plus net et une image plus précise.

TS

Le format TS signifie Telesync et Cam s’apparente essentiellement à la différence que le premier (Telesync) utilise une source audio externe.
Une prise audio directe n’offre pas une bonne qualité d’écoute, les moindres détails, chuchotements, toux, rires peuvent être entendus…Ce format est souvent utilisé pour les chaises pour les malentendants.

MD

C’est un format particulier qui pour le coup n’est pas fréquemment utilisé puisqu’il provient d’un son de micro ou d’une caméra qui est issue d’une salle de cinéma.

HD TS

Comme le Telesync vu un peu plus haut, ce format HD TS est issu d’une cabine de projection d’une salle de cinéma. De ce fait, et comparé au Telesync, le HD TS offre une qualité nettement supérieure.

TC

Encore un format rarement utilisé puisqu’il concerne surtout des enregistrements copiés directement à partir de bobines ou pellicules de films de cinéma. La qualité du son est donc très bonne mais sont très chers.

DvDScr

Un peu similaire au DvDRip, ce format DvDScr est un encodage réalisé à partir d’un DVD promotionnel. Souvent, un message d’avertissement du type « ne pas copier » risque d’apparaître dans la vidéo. Ce format offre une bonne qualité d’image, pour le son cela est variable.

Un site internet avec de l’audio et de la vidéo

Il n’est pas rare aujourd’hui de compter sur de l’audio et de la vidéo dans un site internet.
Jusqu’à présent et avant l’utilisation de la balise HTML, il fallait utiliser un plugin pour lire les vidéos. Cela reste encore d’actualité pour certains sites, c’est le cas pour Vimeo, Dailymotion, YouTube, mais l’utilisation de “Flash” pour Adobe (pour celui qui est le plus exigé), pose parfois des problèmes en termes de sécurité.
Pour ces raisons, deux balises standard ont vu le jour, elles ont été créées en HTML5.

Pour ne pas trop rentrer dans les détails techniques liés au HTML, voici ce qu’il vous faut savoir pour diffuser des formats audios et vidéos.

Formats audios :

MP3 : c’est le plus compatible des formats audios, tous les appareils savent le lire.
AAC : c’est le format audio utilisé par Apple sur iTunes, de même iPod, iPhone et autres iPad…
Ogg : Format Ogg Vorbis est également très répandu et il n’est pas protégé par brevet.
Wav : offre un format non compressé donc il est volumineux.

Formats vidéos :

Pour du stockage de vidéo il faut trois éléments :

– Un format conteneur, ce sont des formats comme le AVI, MP4, MKV par exemple.
– Un Codec audio qui représente le format du son de la vidéo, ce sont donc les MP3, AAC, OGG…
– Un Codec vidéo qui représente le format qui va compresser les images, les principaux à utiliser sont : H.264 qui est l’un des plus puissants et des plus utilisés aujourd’hui mais son utilisation n’est pas toujours 100 % gratuite. Il y a aussi Ogg Theora  qui est gratuit et libre de droits mais s’il fonctionne facilement sous Linux, sous Windows, il est nécessaire d’installer des programmes. Enfin le WebM  qui est aussi un codec gratuit et libre de droits, il est proposé par Google, il est actuellement le concurrent direct du H.264.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page